Articles en français

TDAH- Le trouble de déficit d’attention ou hyperactivité

TDAH- Le trouble de déficit d’attention ou hyperactivité

TDAH est synonyme de trouble déficitaire de l’attention et hyperactivité (déficit de l’attention et l’ hyperactivité). Ce trouble est une trouble neurocomportamentale dont les symptômes se manifestent depuis l’enfance et qui comprennent une pauvre attention, de la distractibilité et/ou des comportements impulsifs et hyperactifs.Les enfants atteints de TDAH ne peuvent pas être attentifs et ils ont beaucoup de mal à contrôler leur comportement. TDAH apparaît dans l’enfance, mais s’étend aussi bien dans l’âge adulte.
On le considère que TDAH est causé par des facteurs génétiques et neurobiologiques. D’une part, ce désordre(trouble) a un composant génétique tandis qu’a tendance à arriver dans de mêmes membres de la famille. Fermez les parents des gens(du peuple) avec TDAH ont un risque de 5 fois plus grand(super) qu’avoir TDAH, mais aussi un risque accru pour des troubles comme l’anxiété, la dépression, des difficultés d’apprentissage et des troubles comportementaux. D’autre part, la recherche a montré qu’il y a un lien entre TDAH et la structure cérébrale, la chimie cérébrale. On le considère qu’ADHD est causé par des facteurs génétiques et neurobiologici. D’une part, ce désordre(trouble) a un composant génétique tandis qu’a tendance à arriver dans de mêmes membres de la famille. Fermez les parents des gens(du peuple) avec TDAH ont un risque de 5 fois plus grand(super) qu’avoir TDAH, mais aussi un risque accru pour des troubles comme l’anxiété, la dépression, des difficultés d’apprentissage et des troubles comportementaux. D’autre part, la recherche a montré qu’il y a un lien entre TDAH et la structure cérébrale, la chimie cérébrale. À cet égard, ils sont visés le relais de Neurotransmetteurs concernés(préoccupés), comme la dopamine et noradrénaline (qui règle l’attention et l’activité) et les différences d’opération de parties du cerveau qui affettent l’attention et le contrôle des impulsions.
La plupart des temps (plus de 80 % de cas de TDAH sont accompagnés par un autre désordre(trouble). Parmi ceux-ci, pendant la période d’enfance : la perturbation d’opposition inopportune provocateure, la perturbation de conduite, l’apprentissage devient nuageux, l’autisme, la perturbation de tics. Pour des adultes, le TDAH peut être accompagné par la perturbation comme : la consommation de substances (alcool, médicaments(drogues)), ciclotimia, dépression, anxiété, perturbation bipolaire, dysfonctionnement émotionnel, la perturbation de conduite.
Le diagnostic est d’habitude établi dans les premières années (6-12 ans) quand l’enfant commence d’ aller à l’école. Dans l’environnement scolaire les symptômes de TDAH deviendront apparents. L’enfant avec un tel désordre(trouble) éprouve des difficultés en raison d’impulsivité et l’incapacité de tenir n’importe quelles réactions qui empêchent l’efficacité apprenante, il a une tendance de commencer l’affaire(activité) avant la réception de toutes les instructions, exécuter des tâches reçues en sa hâte, il a une tolérance basse à la frustration et a tendance à abandonner des tâches pour lesquelles il ne peut pas trouver une résolution de problème immédiate.
Les symptômes doivent commencer avant l’âge de 7 ans, pour la durée d’au moins 6 mois, être manifesté en au moins deux endroits(places) différents (l’école, à la maison, la cour de récréation etc) et déterminer la fonctionnalité de niches significatives au niveau social, l’école ou un psychologue du travail.
Les symptômes de négligence non plus
L’enfant avec TDAH n’aacorde plus d’attenton aux details.
Il a des difficultés de garder l’attention pour plus longtemps.
Il semble qu’il n’écoute pas quand on lui parle directement.
Il a des difficultés pour l’organisation.
Il ne compléte pas de tâches (des activités scolaires, des devoirs, des loisirs).
Il a une tendance de perdre des objets nécessaires (des livres, des crayons etc).
Il est facile d’être distrait.

Les symptômes de hypéractivité :
Il est nerveux, inquiet.
Il a des difficultés de rester assis pour plus longtemps.
Il semble d’être en route.
Il parle trop.
Il a des difficultés à jouer tranquillement.

Les symptômes d’impulsivité
Il est impatient, il a des difficultés à attendre son tour(tournant).
II pause ou il dérange fréquemment sur les autres.
Il réponde avant que la question finisse (” gifle” à la réponse).
Il a des grandes difficultés dans le contrôle l’émotion puissante.
Sans traitement approprié l’enfant peut avoir des difficultés d’apprentissage, peut rester derrière à l’enseignement(éducation), il n’irait pas dans le groupe d’enfants, il peut perdre ses amis.
Pour un enfant pour profiter de l’intervention et le traitement approprié il est important d’établir un diagnostic par un professionnel qualifié dans la santé mentale.
Un neuropsichiatre ou un psychologue rassemblent des données du comportement d’enfant dans une variété d’environnements (à la maison, le cabinet médical, l’école ou le jardin d’enfants(la maternelle), le supermarché, le parc d’enfants etc) et sur la base de ceux établis le diagnostic.
Le traitement de TDAH implique la médication(les médicaments) et la thérapie psychologique. La médication(les médicaments) (prescrit seulement par neuropsichiatre) ne guérit pas le TDAH, mais contrôle aussi des symptômes tant qu’il est pris(emmené) (l’attention, la concentration). En parallèle avec la médication(les médicaments) l’enfant et sa/sa famille suivent des thérapies speifiques par qui apprend à répondre des situations en juste proportion sociales en vérifiant des comportements spécifiques de TDAH la thérapie comportametale, la thérapie cognitifve- mais la minimisation, la thérapie de la famille).

http://ultrapsihologie.ro/autism/adhd/

auteur Psiholog Alina Mirela Trofin

traduit par Traducteur agréé Mme.Anda Vrabete

publicité Entraîneur Radu Leca