Articles en français

De l’amour

De l’amour

Début avec une histoire, volée de bus 104, par un bon ami. La discussion entre mère et fille, une fille mineure de 10 ans,sympa. “Maman, Dragos a dit qu’il m’aime sur la place 3. Sur la place 2 c’est Mara, sur 1, Paula. Et Maria Isa c’est sur la 4. Je ne pouvait pas supporter d’être sous Maria ISA.” Étant donné le fait que je n’étais pas là et mon ami ai simplement rapporté la déclaration de la fille, je ne connais pas quelle a été la réaction de la mère , son avis sur les pensées de la fillette.Mais cela aurait été intéressant, cependant, à découvrir comment la mère a géré la situation.
L’enfant, particulièrement avant l’âge de manifestation de la pensée de résumé (il commence à développer de 11 – 12 ans, si non plus tôt que pour certains d’entre nous) pensent prerational (si nous considérons l’avis de Jung exprimé dans ‘ le développement personnel ‘).
Car l’adulte semble être plus facile de différencier des fonctions cognitives (la pensée de sentiment et l’émotion qui par exemple), quoique contredit souvent la pratique de la therapie par les points cognitifs d’ABC et comportementaux remettants à la première réunion. N’oublions pas que des plus petits je pense jusqu’à 4 ou 5 ans, tout autour de nous (de jouets, d’arbres ou des objets dans la maison) cela ont une âme et une douleur de sensation(sens) ou la joie. Ceci le rend plus capable de – séparer les fonctions, c’est ce que des arguments soutiennent l’idée :
Une petite fille ne semble pas souffrir d’envie et de la jalousie, qui sera considérée comme les sept péchés capitales de son enfance comme il est ecrit dans “ La sorcière doit mourir” de Sheldon Cashdan, car elle n’est plus effrayé par un endroit(une place) 3, il est possible que Mara et Paula lui sont des amies, ou il trouve des ressemblances que l’en inclus dans les femmes de triangle à qui adhère Dragos l’expressif. Il le comprend très bien.
b. D’autre part,il paraît qu’il n’aime pas Maria Isa, car il ne le voudrait pas, le soutiendrait très clair – cela montre qu’il sait bien à cet égard, être au-dessous d’elle. Ici, il intervient le rationnel, a une bonne raison, pensé depuis longtemps dans l’éternité d’enfance à ne pas accepter.
c.Elle a montré un affront depuis 1950 (un autre péché capital de notre enfance), sain s’il est pris à faible dose ou s’il est contrecarré en repositionnant, parce qu’elle commence à vous dire que Dragos l’aime sur la 3 -éme place, d’où la fierté qu’il est sur l’estrade. Il soit clair qu’elle est résignée à cet endroit.
d. La plupart soutient la différenciation des fonctions examine la possibilité d’accepter l’opinion de Dragos, exprimée par celui-ci en mots , pas de regards drôles (ce serait vraiment drôle à regarder les petits comment ils fusionnent les clins d’oeil), pas les opinions d’autrui sur Dragoş et elle, ne pas de sa propre imagination. La petite fille voulaient entendre, comme une confirmation, elle a accepté les informations au niveau cognitif et leurs propres sensations et émotions vis à vis au thème.
e. La liberté avec laquelle elle raconte, qu’elle est ravie et surtout de la de façon drôle de sa mère de recevoir des informations montrent que la demoiselle est encouragée à avoir des opinions, de les exprimer, de les ressentir, ce que montrent un environnement sain de développement. L’enfant a de l’expérience, même de la déception.La troisième place est considérée comme acceptable en détriment du possesseur de la quatrième place, certainement pas qu’il est en compagnie des deux autres participantes.
Car le combat s’efforcera, certainement à une étape différente des relations sociales. Comment nous interprétons que 3 petites filles se battent pour un garçon détaché et sûr de lui-même, ou comme un garcon sympathique « yard boy » dans un moyen ingénieux pour ces 3 dames en les soutenant à grimper quelques étapes, je vous laisse à vous la possibilité de faire l’analyse.
Une chose est claire, le bonheur visible aux optimistes.
La question se pose : comme faire la liaison avec la facon dont on coagule et on accepte les relations entre les adultes aujourd’hui. Comment evoulent ces capacités, les fonctions mentales tout au long de la vie?
Très en vogue , je pense à croire que la peur du rejet en interaction directe, une fois avec l’ère virtuel , est de tomber amoureux d’ une autre personne par des messages. Nous parlons de messages de médias sociaux, e-mail ou par téléphone, l’impact est le même. Courtiser les hommes, les femmes reçoivent. Les yeux ne voient pas, ne savent pas à autre chose que ce que vous envoyez et surtout ce que vous donnez reconnaissance significative de l’information transmise.
Les deux peuvent imiter même l’intérêt que l’honnêteté, car l’interprétation de signes tangibles, la vue et même le timbre de la voix est annulée. Et certains et les autres confirmeront que sont toujours intéressants et ‘amateurs’, ils veulent élever leur vanité à se réfleter l’un dans l’autre, comme ils imaginent ou prétendent qu’ils sont. Pour quelques jours seulement, s’ils ont eu de la chance pour voir à temps ce qu’il suive et ils l’obtiennent. À déclarer qu’il souffre pour l’amour après quelqu’un qui t’avais conquis virtuel n’est pas tout à fait une chose honnête.
Je me rappelle un cas(une caisse) d’une femme de 28 ans, qui déclare dans la thérapie qu’il avait une relation aprés qu’elle souffre toujours . En détaiilant, elle a révélé que le personnage après qu’elle rassemble des larmes dans son mouchoir est un jeune monsieur connu sur l’internet , avec lequel elle a nanti longtemps, ils ne se sont jamais rencontrés et qui l’avait annoncé à un moment donné qu’il se marie. Voici comment le désastre commence quand la relation ne change pas du virtuel au physique spatial, quand ce ‘ je l’ai attendu et quand ‘ est en fait une forme de style.
Il serait naturel à se passer vice versa et à continuer en parallèle. C’est la plate-forme tout à fait semblable d’un autre temps, quand après une tasse de café ou un repas, après une danse à la boule(balle) ou au week-end ensemble quand un voyage de quelques heures, vous laissez juste un message de la personne qui avait juste vous font faire, l’avis du partage et des émotions. Naturellement, c’est une suite de ce qu’a juste été éprouvée.
Il y a qu’une confusion profonde entre être amoureux et être aimé/aimer. Tomber amoureux c’est une réaction à quelques facteurs importants : l’existence de la personne avec qu’interagir, le regard(l’apparence) de jonction constante et profonde les deux paires d’yeux, la chimie et l’échange d’énergie entre les deux, tout supporté par quelques réactions naturelles neuropsycho-physiologiques : la sortie d’oxytocin (l’hormone de la bonheur ou le statut de bien), l’adrénaline (augmente le coeur bat le taux, d’où il peut apparaître et l’état d’agitation, le manque d’oxygène, quelques papillons dans son estomac, etc) la noradrénaline, la dopamine l’énergie( la puissance) supplémentaire, l’attention grandie aux stimulus, la sensation de genoux tremblants, etc). Mais la vanité pour croire que nous sommes uniques et individuels est pour l’instant satisfaite.
Malgré l’avis général, tomber amoureux non est tellement un symbole total positif, bien que l’amusement pour ceux avec un sentiment de l’humour, parce que l’agitation, l’écart de platine ou quelques papillons dans son estomac, ses jambes tremblantes sont des symptômes associés et d’autre comme des tendances mentaux étant gardés sous contrôle jusqu’au temps amoureux TO.
Certain abandon de crainte et le besoin d’un attachement, innasouvi au cours de leurs vies ou coupé à un certain moment dans le développement d’enfance psychique bas. C’est pourquoi, si la relation reçoit une chance, la phrase exacte est cela – souvent nous sabotons nous confirmons ce que ‘ cela était su à l’avance, après quelques mois d’interaction en face à face, la formule chimique de l’organisme est rééquilibrée.
L’abandon physique et émotionnel, en cassant les ancres humaines, apparaît tant bien qu’on tombe amoureux ou bien dans l’amour. L’amour, cependant, est basé non seulement le temps, la compréhension, l’acceptation et l’exposition, la vulnérabilité l’un par rapport à l’autre, implique la participation, la présence, la dévotion et qu’il n’y a aucune fierté. Quand nous apprenons à agir dans le coeur, même la reine la mère peut être acceptée et comprise, parce que les relations ne sont pas ‘ jusqu’à la mort nous ne serons pas trop tard ‘, mais il y a dans nous pour toujours, étant déchargé. Cela a d’importance comment nous lui redonnons du sens.
Peut-être c’est pourquoi la main-d’œuvre d’hommes des gens avec son avis, son travail avec le coeur nous aide à apprendre, après la sélection, à nous aimer nos partenaires avec son coeur et pratiquer avec la passion.

traduit par Traducteur agréé Mme.Anda Vrabete

publicité Entraîneur Radu Leca